... des cons, il y en a partout, c'est sûr !!! Des gens qui nous font souffrir, il y en a et en aura toujours ! Je me demande bien pourquoi ça les amuse, d'ailleurs, mais, une chose est sûre, ce n'est pas près de s'arrêter !

Ils trouvent toujours moyen de se moquer : on est pas habillé dans la norme, on a pas un physique qui leur convient, on est un "intello", etc. ! Après, parce qu'on a quatre enfants, et parfois même déjà à partir de trois, les gens nous regardent de travers... style "vous connaissez la contraception ?"...

Il y en a qui sont vaccinés. Ils y en a qui réagissent, et ça peu faire mal. Il y en a qui ne disent rien, mais pour qui ça fait un sérieux coup.

Moi, je suis dans la catégorie trois. Un peu trop sensible, je sais ! Si un prof me fait un reproche, j'ai envie de pleurer, c'est tout dire ! Je ne me plains pas d'être plus mal lottie que d'autres. Mais à force d'entendre des gens parler en douce en me regardant bizarrement, d'entendre des critiques directes, de voir ceux qui s'amusent à faire des conneries du genre "t'es pas cap d'aller faire la bise à Alice !"... et autres "tu sais, machin, il veut sortir avec toi"... je crois que j'aurais vraiment du mal à croire un garçon lorsqu'il me dira sincèrement qu'il m'aime... et peut-être que je l'enverrais balader en pensant "et encore un qui se fout de ma gueule !". Mais... ils ont réussi leur coup, ils ont réussi à me faire douter : j'ai du mal à croire qu'un jour je serai aimée.