j'avais osé espérer que c'était fini, cette dépression ! Mais non ! y'a fallu que ça recommence, grosse crise, Alice-fontaine... ça faisait longtemps, un mois au moins, que ça ne m'était plus arrivé ! et voilà, entre LUI que j'aime, et à qui je n'ose rien dire pour de bon (car, comme qui dirait : l'incertitude, c'est mieux, il reste l'espoir !), de peur de la réponse ; entre cet autre garçon que j'adore, et dont je fus, certes, pendant un an amoureuse, et dont la réponse à ma demande avait été, en gros "je t'ADORE, mais je suis désolé, je ne t'aime pas !", et qui a une drôle de façon de m'adorer, puisque cette année, je ne suis plus dans sa classe, et il m'ignore totalement ; entre ce prof d'espagnol qui nous fait étudier un texte qui VENTE les aliments transgéniques (et ton cul, tu veux voir s'il est transgénique, ducon ?), et lui, le seul inconvénient qu'il trouve aux OGM, c'est qu'"on ne sait pas si c'est dangereux pour la santé", m'en fous, si le contrôle de mardi il est là-dessus, je rends copie blanche (avec écrit ce que je pense en travers) ; entre cette prof de latin qui veut nous faire apprendre une poésie par coeur (en latin bien sûr !) ; et puis, bien d'autres choses, et je ne sais même pas moi-même de quoi il s'agit !

horloge