Oussama Ben Laden serait mort. Tout seul, comme un grand, sans l'aide des américains qui ne le trouvent soit-disant pas. Eh oui. Bonne nouvelle ? Bof, moi je ne trouve pas spécialement. C'est une nouvelle, ni bonne, ni mauvaise. Parce que ce n'est pas la disparition du leader d'Alcaida qui fera cesser le terrorrisme. On va le remplacer, ça, on peut en être sûr ! Et puis de toute façon, a-t-on besoin d'un grand chef pour tuer des dizaines de personnes en faisant sauter un bus ?

Un dessin paru dans le Charlie Hebdo de la semaine dernière :

Charlie_Hebdo