maison_dessin_d_enfant

Je serais vraiment chez moi quand je ne me dirais plus « il manque ça et ça, il faut acheter ceci, ramener cela… ». Pour l’instant, donc, je ne suis pas encore vraiment chez moi. Des couverts ramenés de la maison sans trier par mon père qui a seulement pris tout le truc sans enlever les choses qu’on entreposait là (j’ai donc pléthore de petites cuillères en plastique, ô joie !). Un saladier en plastique trop plat pour faire gonfler correctement ma semoule. Il manque des tas de choses, et il y en a d’autres en trop (dont ces cuillères en plastique).

Je serais vraiment chez moi aussi quand, à chaque arrivée, je n’aurais plus une grosse valise remplie de plein de choses… Quelques DVDs, quelques livres, une peluche, un catalogue, un égouttoir, un drap pour couvrir le canapé… Quand il n’y aura dans ma valise plus que des vêtements et quelques produits du marché, je serais chez moi, enfin.

Je serais vraiment chez moi quand je partirais de la maison sans savoir exactement quel jour je reviendrais. « A dans une semaine, ou peut-être deux ou trois. Je vous téléphonerais pour vous dire ! »

Mais ce n’est pas encore maintenant…