J'aime l'eau d'émeraude du Rhône, le vent dans les cheveux, le soleil qui caresse la peau et brûle les yeux tout en illuminant l'onde de ses reflets, les oies qui mendient du pain, les gens qui commencent à s'étaler sur les pelouses, les petits enfants qui trottinent dans les allées, la chaleur humide des serres, l'odeur des camélias qui empli les narines quand on pousse la porte, et les amours printanières.

parc_de_la_t_te_d_or